Sauve qui peau!


Sauve qui peau!

Fini l’épluchage rébarbatif des fruits et légumes. Pour vous faire gagner du temps et des vitamines, on a une astuce imparable: on n’épluche pas, sauf lorsque la texture peu agréable le requiert (vous le voyez venir, le kiwi) ou que la peau concentre des composés toxiques (cest le cas de certaines variétés de pomme de terre, par exemple, dont l’épiderme est riche en solanines, mais on ne les met pas dans les paniers). La peau est une zone de stockage dans laquelle les végétaux accumulent jusqu’à 25% de leurs vitamines et minéraux. Ce serait dommage de tout jeter aux ordures. Dans l’idéal il vaut donc mieux les laver vigoureusement et leur donner éventuellement un petit coup de brosse à légumes que vous pouvez acheter dans n’importe quel magasin bio.

Attention, ce conseil est valable avec nos légumes bio, sélectionnés avec soin auprès de petits producteurs qui respectent les normes françaises d’agriculture biologique et qui n’aspergent donc pas les légumes de pesticides. L’autre avantage, c’est qu’on gaspille beaucoup moins et qu’on produit moins de déchets.